Le profil 1 Ennéagramme sous-type Social

les-vestiges-du-jour-v2Les Vestiges du Jour

Film de James Ivory, 1994

avec Anthony Hopkins, Emma Thomson

Histoire

1936, Manoir Darlington, Angleterre

Stevens (Anthony Hopkins) est le majordome de Darlington Hall, un somptueux château anglais. Il dirige avec rigueur toute une armée de domestiques. Dignité, précision, obéissance et discrétion sont les mots d’ordre. Il est tout dévoué à Lord Darlington, prestigieuse figure de l’aristocratie britannique des années 30. Pour le seconder, il engage comme intendante Miss Kenton (Emma Thomson). Impulsive, enjouée et vive, elle l’irrite et le séduit à la fois. Leur attirance mutuelle non déclarée est un des enjeux de ce film. Nous laisserons de côté la dimension historique du film qui traite du dialogue entre les grandes puissances européennes dans les années 30.

Le type UN

Le type Un de Stevens, comme son sous-type social, ne font aucun doute : dans sa démarche, comme dans le ton de sa voix, on décèle un côté raide, conventionnel, un peu guindé. Le verbe est politiquement et grammaticalement correct, dur et un peu froid. Il est centré sur son travail, dévoué à sa hiérarchie, minutieux dans l’application. Quand des invités viendront dîner, la consigne sera : « Chacun sa tâche. Nous allons montrer à nos visiteurs étrangers qu’ils sont en Angleterre où ordre et tradition règnent encore. » Le mot ordre pourrait servir d’indice pour le type Un et le mot tradition d’indice pour le sous-type social. Ce profil sera même poussé à l’extrême dans certains cas. Son père travaille dans l’équipe et, quand ils se parlent, ils se donnent du « Monsieur Stevens » dans les deux sens. Lorsque Miss Kenton essaie d’appeler le père par son prénom, considérant qu’ils sont hiérarchiquement du même niveau, elle se fait rappeler à l’ordre : « Il est inconvenant de s’adresser à quelqu’un de plus âgé par son prénom. »

En clair, le Un connaît les règles du jeu et les applique. Ici, dans ce contexte, les règles sont celles de la bienséance, les règles sociales. Ce qui est convenable est répertorié dans les us et coutumes, comme gravé dans le marbre. Une fois pour toutes. De la même façon que le couteau est à droite de l’assiette et la fourchette à gauche, c’est socialement comme ça. Il y a même une scène surréaliste où Stevens sort un centimètre de sa poche pour mesurer que la distance entre le verre et le bord de la table est correcte !

Ce personnage nous souligne plusieurs éléments typiques de ce profil : il est conservateur au sens gardien de ce qui est là, plutôt qu’innovateur. Par ailleurs, il lui est doublement difficile d’exprimer ses émotions : en tant que Un, elles risqueraient d’entraver la minutie du travail à accomplir ; en tant que sous-type social, cela ne se fait pas. Et Miss Kenton va venir titiller ces émotions rentrées. Féminine, elle a des attentions délicates et sent les attirances des uns envers les autres. Un jour où elle apporte des fleurs dans son bureau, il est paniqué : « Pas de fleurs, je préfère éviter les distractions et garder les choses en l’état. » Une scène cruciale aura lieu lorsque deux employées devront être renvoyées sur le seul critère qu’elles sont juives. Stevens aura à cœur de suivre les instructions de son maître et Miss Kenton ne pourra pas accepter des ordres qui laissent de côté le facteur humain.

Sous type Social

Indépendamment des types des personnages, c’est un contraste entre sous-types auquel nous assistons : lui clairement social, elle, plutôt tête-à-tête. Ce film montre combien une relation peut être difficile quand l’un des deux reste bloqué sur le territoire de son sous-type. Film sensible, charmant, délicat qui a obtenu huit nominations aux Oscars en 1994.

Cee-Enneagramme

Envie de ...
mieux vous connaître,
découvrir ou apprendre l’Ennéagramme ?

Inscrivez vous à la newsletter du CEE.

Vous recevrez toute l'actualité du CEE, les analyses de film, les témoignages ainsi que les dates des prochains stages et événements.

Votre inscription a bien été prise en compte.