Le profil 1 Ennéagramme sous-type Social


the-grand-budapest-hotel-v2The Grand Budapest Hotel,

Film de Wes Anderson, 2014 avec Ralph Fiennes

 

L’histoire (Allociné)

Le film retrace les aventures de Gustave H, l’homme aux clés d’or d’un célèbre hôtel européen de l’entre-deux-guerres et du garçon d’étage Zéro Moustafa, son allié le plus fidèle.?La recherche d’un tableau volé, oeuvre inestimable datant de la Renaissance et un conflit autour d’un important héritage familial forment la trame de cette histoire au coeur de la vieille Europe en pleine mutation

Le profil Ennéagramme Un

Dans la plupart des cas, au cinéma, le profil Un est montré dans sa caricature rigide, pincée, critique, exigeante, comme dans Le Pont de la rivière Kwaï. Ici, au contraire, on nous montre, par le personnage de Gustave, un type Un qui se lâche ! D’u côté, Gustave est intransigeant sur l’étiquette, le savoir-vivre et les normes, tiré à quatre épingles, soucieux des questions de principe…  Comme nombre de représentants de ce type Un, il a l’énergie du missionnaire qui agit plus par vocation et par devoir que par ses états d’âme. Typiquement dans le profil : « il y a des choses qui ne se font pas. »

D’un autre côté, grâce à ses flèches 4 et 7, il a des attitudes complètement décalées, loufoques, exubérantes, inventives, chaleureuses… Sa raideur relative est compensée par un côté bon enfant.

Le sous-type social

Est évident. Il se retrouve dans le respect des us et coutumes, dans ce côté conservateur des traditions, montrant l’exemple à suivre pour son équipe et prêchant le « bien faire et comment mieux faire » pendant leurs repas. Comme tous les autres mots-clé des sous-types, le mot « Inadaptable » est à prendre au sens large. Ici, Gustave est inadaptable à l’évolution de la société à l’extérieur de l’hôtel. Il se veut le gardien d’une époque sinon disparue, du moins en voie de disparition.

 

Intérêts du film

Le personnage de Gustave est le rôle de Un le plus jubilatoire que je n’aie jamais vu. Ralph Fiennes (vous vous souvenez : le premier rôle du Patient Anglais) est impeccable, entouré d’une kyrielle de bons acteurs. Le film est pétillant, incongru, coloré.  The Grand Budapest Hotel nous aide à découvrir des facettes surprenantes de ce  profil Un sous-type social. Bon film !

En savoir plus sur :

Le type 1 de l’Ennéagramme
Les 9 types

Cee-Enneagramme

Envie de ...
mieux vous connaître,
découvrir ou apprendre l’Ennéagramme ?

Inscrivez vous à la newsletter du CEE.

Vous recevrez toute l'actualité du CEE, les analyses de film, les témoignages ainsi que les dates des prochains stages et événements.

Votre inscription a bien été prise en compte.