Type 1 - survie

Anxiété le Pionnier

Ce sous-type peut être ou très anxieux ou très en contrôle. Les préoccupations de survie sont transmutées en accomplissement matériel comme moyen d’être bon et de bien faire. Il est important de soumettre la nature, d’imposer de l’ordre dans le monde naturel. La famille, le foyer, la préparation des repas prennent le pas sur les autres besoins. Le problème, c’est que trop de sacrifice de soi peut faire monter la tension et le ressentiment.

Type 2 - survie

Privilège le Nourricier

Ce sous-type excelle à créer de la chaleur, des relations avec différentes catégories de personnes. Ajoutez l’attention passée à encourager et à s’occuper des autres, et vous aurez comme un sentiment d’un dû, d’un “moi d’abord” quand il s’agit de s’occuper de ses propres besoins. Cela contribue à une attitude d’orgueil ou de fausse modestie.

Type 3 - survie

Sécurité l’Homme ou la Femme d’affaires

La capacité du Trois à travailler dur, à avoir des résultats, et à maintenir une bonne image, est mise au service de la réussite matérielle. Doté d’une énergie considérable, ce sous-type peut atteindre ses objectifs de sécurité financière, d’une maison luxueuse … Le danger de cette quête matérielle est de perdre contact avec le vrai moi.

Type 4 - survie

Intrépidité l’Individualiste créatif

Il y a la volonté de foncer dans de nouvelles situations, de faire les bagages et de déménager, de prendre le maximum de risques quand l’instinct de survie est intensifié. Pour les proches, cela semble intrépide, comme de jeter en l’air tous les acquis, mais ça marche, dans un style peu orthodoxe, créatif ou artistique. Il y a là une tension entre vouloir obtenir la sécurité matérielle, et vouloir s’en détacher complètement.

Type 5 - survie

Foyer le Défenseur de château

Le foyer est un château, un endroit où se retirer du monde et se sentir en sécurité. Il y a la préoccupation de se contenter des approvisionnements existants qui peut aller jusqu’à la retraite. D’un autre côté, ce sous-type peut se sentir détaché de toute location géographique, éternel vagabond, ayant son foyer dans son sac à dos ou dans son camping car.

Type 6 - survie

Chaleur le Loyaliste familial

Le comportement de ce sous-type consiste à vaincre la peur en établissant des relations avec les autres en utilisant sa chaleur naturelle. Ils n’ont pas envie de se retrouver tout seul dehors dans le froid. Un manque de chaleur ou une menace à leur sécurité dans leur petite enfance a généré la peur de prendre des risques et un besoin de vivre au sein de paysages connus.

Type 7 - survie

Famille le Gourmand

Ce sous-type apprécie une vie abondante au sein de leur famille et de son cercle d’amis. Il a envie de partager les bonnes idées, les conversations, de préparer de fins repas (ou fréquenter les restaurants), de faire des projets rigolos. Il risque d’y avoir le problème de trop parler, de trop manger, de trop de stimulations.

Type 8 - survie

Satisfaction le Survivant

L’agressivité et le côté excessif du 8 sont transmutés dans la survie physique et la sécurité matérielle. Dans un monde hostile, ils vont se défoncer et se battre. Férocement protecteurs des amis et de la famille, ils sont capables d’étendre leur territoire et d’entasser plus d’approvisionnement que quiconque. Mais dans un monde amical, ils pourront se laisser aller jusqu’à rater le train, par exemple.

Type 9 - survie

Appétit le Collectionneur

Ce sous-type excelle à créer l’infrastructure pratique ainsi que les rythmes quotidiens qui supportent la vie instinctive. Mais il y a une tendance à s’endormir ou à s’alourdir, pas seulement avec la nourriture, mais avec toute sorte de bien matériel (ils collectionnent souvent plusieurs choses différentes). Une vie d’abondance matérielle et de confort peut s’avérer une gêne pour le développement personnel et la croissance spirituelle.
Cee-Enneagramme